Meilleurs sites de trading Forex pour 2019

DÉPOT MINIMUM
500$
LEVIER
30:1
Votre dépôt est protégé par la garantie PierreLellouche
Avantages
  • Spreads compétitifs
  • Plusieurs plateformes de trading
  • Compte démo gratuit
Inconvénients
  • Pas de formations disponibles

Parmi les métiers les plus demandés et les plus prisés du 21e siècle, nous pouvons dire que celui de trader remporte la première place du podium. Avant, ce métier était réservé à une population restreinte et ne concernait que les professionnel de la finance et les experts en bourse. Cependant avec l’expansion de l’internet et les évolutions technologiques que le monde a observé, la bulle a explosé et nous a donné accès à ce monde aussi complexe que fascinant. Aujourd’hui, devenir trader est accessible à tous, il suffit juste d’y consacrer le temps qu’il faut car l’apprentissage peut être très long. Nous mettons à votre disposition tous les conseils qui nous ont aidé nous-mêmes à devenir traders indépendants de façon totalement auto-didacte.

Devenir trader professionnel : comment faire ?

devenir-trader-independant

Le métier de trader est prisé de tous, mais est-ce que tout le monde en saisit réellement le sens ? Un trader n’est pas seulement une personne gagnant de l’argent sur internet, c’est bien plus compliqué que ça. La première chose à savoir c’est qu’il existe deux types : les employés et les indépendants. Les employés travaillent généralement aux seins d’institutions financières et font des investissements et des traders pour des clients. Donc ils ne sont pas la personne à courir le risque. Les traders indépendants, eux, font du trading pour leur propre compte et sont ceux qui subissent les risques.
Pour devenir trader, plusieurs options peuvent s’offrir à vous. Il y a d’un côté les professionnels qui doivent faire de longues études et suivre de long cursus afin de pouvoir espérer intégrer des institutions spécialisées, et il y a les formations en ligne de l’autre côté qui sont surtout utiles pour les traders en ligne qui travaillent à leur propre compte. Les deux ne se valent pas mais nous verrons ça plus tard dans notre guide.

CourtierDépot miniAVANTAGESCommencer
à trader
 250 $


  • ELU MEILLEUR COURTIER

  • LARGE GAMME D’ACTIFS DISPONIBLES

  • PAS DE FRAIS SUPPLÉMENTAIRES

  • BONS SIGNAUX LIVE

OPTEZ POUR
CELUI-CI
etoro250 $

  • RETRAITS RAPIDES

OPTEZ POUR
CELUI-CI
60 - 65% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.


Votre dépôt est protégé par la garantie PierreLellouche

Un bon trader se fixe des objectifs

Un trader professionnel ne le devient pas du jour au lendemain (comme le precise digitalbusiness), il faut tout d’abord commencer par se fixer des objectif précis à atteindre sur une durée de temps précise (qui ne soit ni trop longue ni trop courte). Il ne s’agit de faire des objectifs du style “Je veux me faire beaucoup d’argent” ou “Je ne veux pas faire beaucoup de pertes”, il s’agit d’objectifs pouvant être quantifiés. Les objectifs peuvent être comme pour les exemples suivants :

  • Un retour sur investissement annuel de 15 % ;
  • Faire un total annuel de profit de 45 000 euros ;
  • Avoir un minimum de 1500 euros par mois.

Ce sont ce genre d’objectifs qui aideront à délimiter votre travail et qui vous donneront une vue d’ensemble sur vos progrés. Il est également important de choisir des objectifs facile à atteindre selon votre niveau et quoi soient surtout quantifiable. A la rédaction, nous préférons les objectifs trimestriels et annuels qui sont plus concrets qu’un objectif mensuel.
Se donner les moyens d’atteindre ses objectifs
Les objectifs ne vont pas s’atteindre tout seul, cela va de soi. Il faut à présent définir les différentes ressources nécessaires à vos activités de trading. Cela peut concerner votre capital, pour commencer, et l’argent que vous êtes prêt à investir. Il est important de n’utiliser que l’argent qu’on peut investir et ne pas impliquer les revenus destinés à votre vie de tous les jours. Il faut également déterminer le temps que souhaitez y consacrer. Tous les traders ne tradent pas au même rythme. Certains en font un job, d’autres le font occasionnellement. Un trader professionnel se doit d’y consacrer beaucoup de temps car il en fera son gagne pain. En dehors du capital à invesir, il ne faut pas oublier les fonds qui serviront à vos abonnements, formations et logiciels, ainsi que les outils nécessaires à votre travail.
Savoir quel trader nous sommes
Une des choses primordiales en trading et d connaître son profil de risque.

 

Les caractéristiques du trader

Un bon trader n’est pas seulement une personne qui peut établir des stratégies fructueuses. Un bon trader est avant tout une personne qui doit présenter les qualités suivantes, que nous expliquerons point par point par la suite :

Être passionné
Être prudent
Être méthodique
Être humble
Être zen
Être discipliné
Avoir confiance en soi

Découvrons ensemble les 7 critères capitaux d’un vrai bon trader.

La première étape quand vous vous lancez dans le trading en ligne, c’est le choix du broker. Plusieurs novices ne porteront pas d’importance à ce premier choix, et c’est pour cela que beaucoup abandonnent. Alvexo est, de notre avis, le meilleur broker du marché.

Un bon trader est passionné

Peu importe ce qu’on entreprend dans la vie, il faut toujours s’assurer qu’on le fasse par passion. Lorsque nous entamons un projet sans être passionné, nous n’allons pas nous y investir à 200 % comme nous le ferions avec un projet qui nous tient à cœur. Cette règle s’applique également au trading. Si vous n’êtes pas là pour les bonnes raisons, vous risquez d’avoir du mal à évoluer.
Un trader subit au quotidien une bonne dose de stress qui ne peut être surmontée sans des nerfs d’acier et sans une motivation à toute épreuve. Il faut avant tout que vous preniez du plaisir, ensuite vient le reste. Il est tout à fait normal de vouloir avoir des activités lucratives, mais il ne faut pas s’abattre et perdre la tête à la moindre perte non plus. Les traders qui ne sont pas réellement passionnés ont tendance à trop se préciser et ainsi commette des erreurs assez dangereuses pour leurs capitaux.

Un bon trader est prudent

Encore une fois, la prudence n’est pas une qualité réservée aux traders. Chaque personne se doit de doser ses ambitions et d’être à l’affût de tous les facteurs environnants.
Pour les traders plus spécialement, il est important, voire primordial, de ne jamais baisser sa garde. La bourse est un grand huit formés de loops à l’infini et qui ne cesse de fluctuer. Ce qui aurait pu vous rendre milliardaire aujourd’hui, pourrait faire de vous l’endetté de demain.
Un bon trader doit avant tout savoir quand investir et quand se retirer en étudiant chaque paramètre très attentivement. Ne jamais suivre le mouvement, toujours étudier les faits en temps et en heure.

Un bon trader est méthodique

L’outil technologique ne nous laisse plus trouver d’excuses, tout est mis à notre disposition afin qu’on puisse réussir tout ce que nous entreprenons. Nous avons étudié plus haut comment devenir un bon trader. Ce long processus devra être respecté en trouvant les méthodes qui nous conviennent le plus et ensuite de les respecter à la règle.
En général, chaque trader a sa propre « routine », si on peut appeler ça comme ça. Il devra la respecter à la lettre et l’appliquer chaque jour de manière assidue s’il souhaite pourvoir garder la tête en dehors de l’eau. A moins qu’il n’y ait une actualité changeant les règles du jeu, il faut toujours suivre sa méthode de travail.
Pour les nouveaux, n’hésitez pas assister aux différents webinaires (séminaires web) faits sur les divers sites de brokers et vous permettant ainsi de voir un vrai pro vous donner des conseils en temps réel.
L’outil utilisé est aussi très importants. Les brokers ne ligne vous offrent différentes plateformes de trading, chacune mettant à votre disposition différents outils d’analyses, de graphes…, etc. Un bon broker équivaut donc à de bons logiciels.

Un bon tradeur reste humble

C’est bien connu, l’argent change souvent les gens. Dans une activité pouvant être aussi lucrative que le trading, il est vrai que l’on peut facilement perdre la tête.
Plus on gagne de l’argent et plus on en veut. C’est ici qu’il faut prendre une douche froide et remettre les pieds sur terre. N’essayez pas de jouer au plus malin en voulant révolutionner le trading avec vos méthodes aussi loufoques que dangereuses. Il est souvent conseillé de garder une ancienne technique qui rapporte plutôt que de se jeter dans la gueule du loup.

Un bon trader reste Zen

Il n’est pas toujours évident de garder son calme, quelque soit le boulot entrepris. Pour un trader beaucoup plus, la moindre seconde peut être fatale. Un petit problème de connexion, une mauvaise analyse ou même une erreur d’inattention et vous voilà perdant de sommes d’argent très importantes.
Lorsque nous avons parlé des objectifs, nous avons insisté sur le fait qu’il faut qu’ils soient raisonnables. Si vous mettez la barre plus haute que ce que vous pouvez donner, le fait de ne pas l’atteindre risque de vous faire perdre la tête.
Voyez ça un peu comme une partie de poker où ne devez laisser transparaître aucune expression. Pour le trading, c’est la même chose : les émotions n’ont pas leur place. Vous devez être en mesure de toujours prendre la bonne décision sans que celle-ci ne soit orientée par votre joie/colère.
Ce n’est pas parce que vous avez perdu sur un investissement donné, qu’il faut revendre vos parts par exemple. A contrario, ce n’est pas non plus parce que vous avez fait des gains par coup de chance que vous devez refaire la même chose. Il est important d’être réfléchi.
Le stress n’est pas votre allié pour ce travail.

Un bon trader est discipliné

Le trading indépendant est en quelque sorte un télétravail. Le plus difficile lorsque l’on travaille chez soi, c’est de rester sérieux et de s’appliquer. Avec toutes les distractions que nous avons, il est facile de perdre son temps et donc de ne pas atteindre ses objectifs.
Pour éviter cela, il est de faire un programme et de s’y tenir coûte que coûte. Vous pouvez vous créer des horaires de bureau durant lesquelles vous ne faites rien d’autre que vos activités de trading. L’assiduité est de rigueur.

Un bon trader a confiance en lui

Si l’on veut réussir dans le domaine de la bourse, il est important d’être intuitif et de suivre son instinct. Lorsque vous êtes sûr de votre coup et que vous avez étudié chaque facteur avec minutie, ne perdez pas votre temps a avoir peur et hésiter. Il faut toujours croire en soi et faire confiance à ses intuitions.
C’est aussi valable dans le cas où vous traversez une période creuse durant laquelle vous avez du mal à faire des bénéfices. Il est inutile de se décourager et de se blâmer, il faut être son propre supporter.

 

L’expérience et les études pour devenir trader

Afin de pouvoir se dire trader, le chemin est très long et semé d’embûches. Il faut d’abord avoir un background de Bac + 5. Les futurs traders peuvent venir des écoles d’ingénieurs et de commerce, ainsi que les instituts de Politique. Un trader doit avant tout avoir des prérequis solides en mathématiques et beaucoup de stage en entreprise.

CourtierDépot miniAVANTAGESCommencer
à trader
 250 $


  • ELU MEILLEUR COURTIER

  • LARGE GAMME D’ACTIFS DISPONIBLES

  • PAS DE FRAIS SUPPLÉMENTAIRES

  • BONS SIGNAUX LIVE

OPTEZ POUR
CELUI-CI
etoro250 $

  • RETRAITS RAPIDES

OPTEZ POUR
CELUI-CI
60 - 65% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.


Votre dépôt est protégé par la garantie PierreLellouche

Les diplômes débouchant sur le métier de trader

Parmi les diplômes universitaires ou d’études supérieures pouvant ouvrir droit au métier de trader, nous citons :

Les MBA de trading et de finance, ainsi que de e-contrôle.
Diplôme délivré par les écoles spécialisées en finance et économie
Les master de Banque et de finance quantitative

Les écoles d’ingénieurs

Ça reste LA voie la plus prestigieuse pour faire du trading. Après avoir fait les classes préparatoires aux grandes écoles, vous pourrez une école supérieure d’ingénieur. Parmi ces écoles, les plus prestigieuses sont :

L’école polytechnique
L’école centrale ayant un pôle à paris et un pôle à Marseille
L’école supérieure des mines

Les personnes sortants de ces écoles sont très demandées car elles sont entraînées durant toute leur formation à un grand niveau de discipline, de rigueur et surtout à avoir un grand sens critique et de l’analyse.
Même si vous n’avez pas forcément l’opportunité de faire de trading de manière lucrative, vous ayez l’occasion d’intégrer une entreprise et de bénéficier d’une expérience professionnelle qui ne peut qu’être bénéfique pour vous.

Cursus universitaire simple/école de commerce

Les traders ne sont pas tous les mêmes et n’activent pas forcément dans les mêmes domaines. Il existe également ce qu’on appelle du trading de flux et le trading de vente.

Un trader de flux est en fait un trader faisant des investissements pour des clients et ayant comme mission de leur trouver les meilleurs prix disponibles à l’instant sur le marché. Il doit pouvoir et savoir proposer des prix attractifs tout en évitant que ce soit pénalisant pour le client et pour lui-même. Sa rémunération se fait via les commissions prélevées des différentes transactions effectuées au nom des clients.
Un trader vendeur, lui, est en réalité un intermédiaire qui viendra de positionner entre le trader d’un côté et le client de l’autre. C’est en fait comme un agent immobilier où l’acheteur du bien serait le client et l’agence le market maker.

Pour les personnes qui souhaitent orienter leurs activités vers ces deux domaines, un cursus de commerce au sein d’une université ou d’une école spécialisée fera largement l’affaire.
Quelles sont les connaissances à acquérir ?

Même si les formations et les études peuvent être diverses, tous les cursus convergent et doivent vous fournir un certain nombre de pré requis. Parmi les matières/modules que pourriez être amené à étudier :

Les différents marchés : financier, devises, taux …
Apprendre à gérer un portefeuille ainsi que les risques et la gestion alternative

Quel salaire peut espérer un bon trader ?

Le métier de trader fait rêver car le monde croit que c’est de l’argent facile et qu’il suffit d’appuyer plusieurs fois sur sa souris et regarder son ordi gagner de l’argent pour nous. La vérité est, malheureusement, bien loin de ces préjugés et il n’est pas toujours facile pour un trader, surtout un néophyte, d’en faire un revenu stable et d’en vivre.

La première chose qu’il y a à savoir, c’est que les revenus vont changer selon votre location. Vous ne pouvez espérer gagner autant qu’un professionnel de Wall Street, à moins d’être un surdoué. Les facteurs qui influencent le salaire d’un trader sont :

•             Le secteur d’activité (Forex, CFD, actions…)

•             L’établissement (ici, on va plutôt dire le type de trader, pro ou indépendant)

•             La localisation, comme cité un peu plus haut

 

Pour un trader professionnel travaillant avec un établissement boursier, un salaire de base pour les débutants tourne autour 4000 euros et peut atteindre les 6000 euros dans certaines régions du monde. Ce n’est pas tout, cet employé de luxe peut éventuellement bénéficier de bonus et de primes qui dépassent de loin ses revenus mensuels. Aussi alléchant que cela puisse paraître, ce n’est que mérité vu le parcours qu’ils doivent traverser pour en arriver là.

Combien touche un trader pro français ?

devenir trader indépendant

Bonus mis à part, les traders français ont une rémunération avoisinant les 70 000 euros par an, soit un peu moins que 6000 euros par mois. Selon les banques, les rémunérations peuvent varier. Les traders les mieux payés sont retrouvés chez la banque BNP paribas, avec une rémunération touchant les 290 000 euros, soit pas moins de 24 000 euros par mois. Société agricole arrive en deuxième position avec une rémunération annuelles de 200 000 euros, soit un peu plus que 16 600 euros par mois. En troisième et quatrième position arrivent Crédit Agricole et Natixis, avec 150 000 euros (12 500 euros/mois) et 142 000 euros (11 800 euros/mois) par an respectivement. Chacun de ces salaires englobe le salaire fixe et les différents bonus ainsi que les primes. Même si ça parait énorme comparé à d’autres salaires, ces derniers restent carrément à la traine par rapport aux salaires des traders étrangers. Pour ceux qui souhaiteraient pouvoir bénéficier de meilleurs bonus, c’est vers des établissements boursiers étrangers qu’il faudra se tourner car le France reste très stricte et cadrée à ce niveau là. Au final, les véritables salaires ne sont pas connus car chacun se cache pour une ou un autre. Les mieux payés craignent de se faire jalouser, et les moins bien payés craignent de se faire moquer.

Wall Street/ La City, juste un mythe ?

Pour ceux qui ne connaissent pas La City, c’est un quartier financier londonien très huppé car il abrite la crème des traders de toute l’Europe réunie. Selon ses stratégies et performances, un simple trader débutant peut gagner 30 000 euros minimum, et peut même monter jusqu’à 60 000 euros de salaire brut par an. En y additionnant les primes, ce dernier put monter jusqu’à quelques centaines de milliers d’euros pour les plus gatés.

CourtierDépot miniAVANTAGESCommencer
à trader
 250 $


  • ELU MEILLEUR COURTIER

  • LARGE GAMME D’ACTIFS DISPONIBLES

  • PAS DE FRAIS SUPPLÉMENTAIRES

  • BONS SIGNAUX LIVE

OPTEZ POUR
CELUI-CI
etoro250 $

  • RETRAITS RAPIDES

OPTEZ POUR
CELUI-CI
60 - 65% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.


Votre dépôt est protégé par la garantie PierreLellouche

Comparé aux salaires de Wall Street, ceux de La City font pâle figure. Effectivement, un néophyte jouira d’un salaire de base avoisinnant les 93 000 euros par an, avec un bonus de 180 000 euros plus ou moins. C’est donc une rémunération de pas moins de 273 000 euros que touchera un trader américain de wall street. Donc en réalité, un trader français confirmé chez BNP, par exemple, touche le même salaire qu’un trader débutant aux Etats-Unis. Une fois passé pro, le trader touchera des bonus astronomiques atteignant et dépassant même les 3.5 millions d’euros, en plus des 130 000 annuels. A la différence de l’état français, Wall Streets ne soumet pas les bonus au moindre encadrement. Si vous souhaitez vous rapprocher le plus possible de ces rémunérations sans quitter l’europe, la suisse est celle qu’il vous fait. Les traders suisses peuvent espérer juqua’à 150 000 euros par mois, minimum.

Cependant, même si le fameux scénario du Loup de Wall street porte à croire que rien n’équivaut à Wall street, c’est absoluement vrai. Le vrai paradis sur terre des traders n’est nul part ailleurs qu’à Goldeman Sachs, la grande banque du quartier new-yorkais. Là-bas, les bonus se comptent en dizaine de millions. Au niveau de cette banque, un employé lambda touche 700 000 euros par an.

Qu’en est-il des traders indépendants ?

Statistiquement parlant, lorsqu’un pourcentage de 10 % de traders font des bénéfices, c’est en réalité grâce aux pertes des 90% restants. Avec toutes les lois imposées et les restrictions, les traders pro ont perdu leur pied d’estal et de plus en plus de personnes se tournent vers le trading libre.

Un trader travaillant à son propose compte, et donc qui investit ses propres fonds, peut espérer un revenu régulier de quelques dizaines de milliers d’euros mensuels. Un trader moyen qui emploie les bonnes stratégies peut toucher jusqu’à 4000 euros par mois, ce qui reste quand même assez confortable comme revenu.

 

Quelles perspectives pour les marchés en Aout 2020 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
XTB
XTB
Admiral markets
Admiral markets
FXCM
FXCM
IG markets
IG markets
eToro
eToro
Bitfinex
Bitfinex
Goldbroker
Goldbroker
Avatrade
Avatrade
 iForex
iForex
Bittrex
Bittrex
Alvexo
Alvexo
DÉPOT MINIMUM
500$
LEVIER
30:1
Votre dépôt est protégé par la garantie PierreLellouche
Avantages
  • Spreads compétitifs
  • Plusieurs plateformes de trading
  • Compte démo gratuit
Inconvénients
  • Pas de formations disponibles

Post a comment

  • + de 650 000 inscrits
  • Autorisé et réglementé par la CySEC
  • Pour tout type d’appareil
  • Une plateforme intuitive
  • Des signaux en LIVE